• Imprimer

Jules Bourbon

Né en 1994

Vit et travaille à Paris

Diplômé de la Villa Arson, Nice, et des Beaux-Arts de Paris

@j.ou.l

La pratique de l’écriture est la colonne vertébrale du travail de Jules Bourbon. Elle n’a pas de méthode, de processus ou de rituels. Elle jaillit par bribes, fragmentée, et se condense dans les notes de son téléphone avant de devenir un récit, une auto-fiction. Elle se constitue de petits détails soi-disant insignifiants, qui, réunis, font écho, éveillent souvenirs et imaginaires, et dessinent les premiers fils de trames narratives à investir.

Jules Bourbon réalise de courtes vidéos. Conçues comme des objets isolés, des capsules, elles ne durent que quelques minutes, voire quelques secondes. Les images filmées sont des instants triviaux, parfois des portraits, et la plupart du temps, des lieux de passages, de flux.

L’artiste use de systèmes pour venir ajouter aux images des effets de matières et de textures jusqu’à les rendre sibyllines. À partir de loupes, de miroirs, de jeux de lumières, de superpositions, d’écrans, de scans, d’impressions, il façonne une image floue, indécise et incertaine, nous invitant à la dérive, guidée par le flot continu et stable d’une voix toujours neutre aux mots calibrés.

En creux d’une expérimentation littéraire et plastique du quelconque et de l’ordinaire, du vulgaire ou du commun, son but est de nous plonger dans un état sensible de « là où il ne se passe rien » / De percer – drôlement et tendrement – la beauté et la violence des marges que nous fomentons.

HAUT DE PAGE