• Imprimer

Ludovic Nino

Né en 1990

Vit et travaille à Paris

Diplômé des Beaux-Arts de Paris

@nino.ludovic

Les peintures de Ludovic Nino sont en partie liées à ses origines caribéennes. Il essaie d’évoquer une histoire et une autre facette de la culture française à travers ses paysages, en mentionnant la colonisation, les contes ainsi que certaines traditions. Lors de ses déambulations, son intérêt s’est porté sur les paysages clos et les lieux naturels, plus particulièrement axé sur les friches et les ruines. Ceux sont des lieux semi-naturels, représentant le vivant qui cherche à s’intégrer dans un milieu synthétique.

Les friches et les ruines témoignent de la durée de vie de nos infrastructures ainsi que de l’évolution de nos civilisations. Certaines ruines s’inscrivent dans un contexte historique commun et important. À l’instar des reliques devenant des éléments de mémoire, l’usure du temps atteste de leur authenticité. Les friches sont des structures situées en dehors des conventions d’un système normé contrairement à un lieu touristique ou un parc organisé. Ces vestiges sont éphémères, ce sont des entre-deux. Les friches ne possèdent pas l’aura que suscitent les ruines. Elles laissent momentanément place à une forme de liberté à travers l’intervention des tiers paysages, avant d’être réinventées par la société.

HAUT DE PAGE