• Imprimer

Parcours complet

Les 53 artistes sélectionnés pour la 62è édition du Salon de Montrouge se découvrent au fil de quatre thématiques déclinées par les commissaires dans le parcours d’exposition.

Voir l'image en grand

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Télécharger l'aide à la visite

Elevage de poussière

Les œuvres de ce chapitre partagent une forme d’indétermination, de trouble et de mystère. Les artistes visent à retranscrire une forme d’étrangeté à partir d’images, de matériaux ou d’éléments considérés comme ordinaires. En envisageant des dispositifs qui décomposent les perceptions, ou en s’appuyant sur des processus évolutifs, les artistes questionnent la réalité de la matière tout en veillant à transmettre une sensibilité originelle. Par l'essence immatérielle des interactions entre humain et objets, nos schémas perceptifs habituels s'émancipent et sont ainsi réinventés.

Mark Daovannary
Hao Jingfang & Wang Lingjie
Hélène Bellenger
Jeanne Berbinau Aubry
Linda Sanchez
Constance Sorel
Camille Brée
Gabrielle Decazes
Capucine Vandebrouck
Jeanne Briand
Louis Clais
Manoela Medeiros

Récits muets

Les œuvres de ce chapitre proposent une lecture du monde au travers de récits réels ou fictionnels qui emploient autant les objets que les paroles et le corps. En jouant avec la forme inachevée du récit, les artistes donnent forme à des faits authentiques ou imaginaires, tout en laissant les temps passés, présents et futurs en suspens. Qu’il s’agisse de peintures, d’installations vidéo ou de performances, la figure de l’artiste se confond avec celle du narrateur pour venir restituer une expérience singulière ou brouiller une trame narrative déjà existante. Les indicateurs spatio-temporels sont ainsi altérés et deviennent équivoques. Dans cette pratique de la narration, les artistes explorent la complexité des motifs composant le monde, ainsi que nos limites lorsqu'il s'agit de les interpréter.

Hélène Bellenger
Ludivine Large-Bessette
Lucie Planty
Florian Mermin
Célia Gondol
Mathilde Chénin
Ji-Min Park
Marianne Mispelaëre
Laurence Cathala
Guillaume Valenti
Lauren Tortil
Valentina Canseco
Pauline Lavogez
Andrés Baron
Julie Le Toquin

Fiction des possibles

Le métissage entre le réel et la fiction est au cœur des œuvres de ce chapitre. Pour chacun des artistes, si on peut évoquer un « effet de réalité dans la fiction », il s’agit moins de figurer le réalisme des récits que de signifier le rôle de la fiction dans notre perception du réel. En effet, au même titre que les sources indirectes de connaissance (comme les croyances ou les désirs), il semble que la fiction soit souvent utilisée pour décrypter la réalité, bien qu’elle semble contenir, par définition, des éléments non référentiels. Les différentes propositions s’attachent à circonscrire, sous diverses perspectives, la façon dont la fiction contribue à l’articulation du réel et de ses possibles déploiements. Chaque œuvre, en partant de paradoxes formels ou de situations inconcevables, devient ainsi un espace d’expérimentation, capable d’enclencher des expériences de pensée.

Suzanne Husky
Ségolène Haehnsen Kan
Dorian Cohen
Jacques Loeuille
Simohammed Fettaka
Louise Siffert
Filipe Afonso
Ghita Skali
Kokou Ferdinand Makouvia
Rémi Groussin
Louis Clais
Pauline Brun
Soufiane Ababri
Savina Topurska
Laura Huertas Millan

Laboratoire des formes

À de nombreux égards, l’histoire des arts peut être assimilée à une histoire des formes. Qu’il s’agisse de les mettre en exergue, de les dissocier de la réalité ou, au contraire, d’interroger leur proximité avec des motifs culturels, sociaux voire politiques, les formes semblent canaliser toutes les attentions artistiques. Comme si le carré, le triangle ou le cercle constituaient une trame de départ à partir de laquelle il devient possible de méditer sur le monde. Les artistes réunis dans ce chapitre nous montrent qu’elles possèdent, malgré tout, la capacité de se renouveler et d’enclencher de nouvelles dy­namiques. Ces formes, rendues hybrides et mises en situation ou en contact avec des matériaux singuliers, jouent de leur ambiguïté entre longévité et métamorphose, tradition et émergence.

Cat Fenwick
Masahiro Suzuki
Amandine Arcelli
Alexis Chrun
Tom Castinel
Romain Gandolphe
Lena Brudieux
Pierre Akrich
Nicolas Bourthoumieux
Victor Vialles
Ludvig Sahakyan
Nicolas Ballériaud
Valérian Goalec

HAUT DE PAGE